Rando Tours / La Châtre

01 juillet 2008

Tours / La Châtre Jean-Charles et Nicolas

14 juin au 23 juin 2008

Randonnée en 8 joursPage_une

Posté par Evasury à 21:22 - Commentaires [0] - Permalien [#]


14 juin 2008 1er jour de randonnée

                                                                                          

SNV81030                                 SNV81028

Nous partons de tours vers 9 heures. Le poids de mon sac est de 12 kg. Après avoir rejoint le GR 46, non sans difficultés, nous arrivons dans un bois balisé. En suivant le GR46, nous avons tourné en rond, ce qui nous a fait perdre 30 minutes dans ce bois.

Le point positif de ce détour, c’est que nous avons pu apercevoir cinq chevreuils. SNV81043

Nous décidons alors de faire confiance à notre instinct plutôt qu’au balisage du GR et de marcher plein Sud à l’aide de notre boussole afin de sortir de ce bois.

Nous débouchons bientôt sur un parking et décidons de continuer à suivant la direction indiquée par notre boussole pour rejoindre l’Indre.

Les chemins que nous empruntons ne semblent guère utilisés par les autochtones. ar ils sont boueux et mal entretenus. Nicolas enfonce la totalité de son pied droit dans la boue et le fait savoir bruyamment.

SNV81050          SNV81051           SNV81049

Ouf !  Nous voici enfin sortis de ce chemin peu praticable. Hélas ! Un nouvel obstacle se présente. Nous venons buter sur un grillage de plus de 2 mètres de haut. Pas de passage ; deux options bifurquer vers le Nord ou vers l’Ouest, donc à l’opposé de notre direction (Sud ou Sud-est).  Une seule solution : franchir cette clôture. 

Ce n’est pas un, mais deux grillages qu’il faut escalader !  C’est décidé, nous achèterons une pince coupante pour ce genre d’obstacles !

Enfin à midi, nous parvenons dans un petit bourg où nous faisons une pause.SNV81040

Ivres de fatigue, les hanches, les épaules et les jambes de plus en plus douloureux, nous suivons la route jusqu’à Esvre-sur-Indre en  pestant contre les automobilistes qui nous frôlent dangereusement.

Une longue pause à l’entrée d’Esvre nous permet de nous remettre de nos émotions. C’est la fête au village mais nous n’avons qu’une seule envie : établir au plus vite notre campement dans une zone tranquille. 

Posté par Evasury à 21:35 - Commentaires [0] - Permalien [#]

14 juin 2008, 1er jour de randonnée (suite)

SNV81053    SNV81055  SNV81058

A proximité de l’Indre, nous établissons notre campement sur une aire aménagée. Surpris par la pluie, devons nous réfugier rapidement sous la tente.

Les secours sont restés sur place pendant 3 heures. Après leur départ, nous avons fait un bon repas (riz cantonnais) et avons papoté selon notre habitude avant d’aller nous coucher.

Bonne nuit sous la pluie.                 Dodo

Il est 17H30 lorsque nous mettons la tête dehors. Et là une surprise nous attend.

Des  camions de pompiers et des voitures de gendarmerie sont stationnés près de notre campement improvisé.

        SNV81060      SNV81065    SNV81064   

Nous sommes envahis par la peur. Nous n’avons pas le droit de camper là… Nous sortons de la tente pour nous expliquer…

Personne ne prête attention à nous !

Cependant, un instant plus tard un gendarme se dirige vers nous. Allons-nous devoir déplacer notre tente alors que nous sommes épuisés ?

Nous apprenons qu’un drame vient de se dérouler. Un jeune homme a disparu pendant une partie de pêche avec son père. On craint qu’il ne soit tombé à l’eau

Nous sommes questionnés : Avons-nous vu quelque chose ?

Trois heures plus tard, le jeune pêcheur est retrouvé au fond de l’eau. Il a eu un malaise et est tombé avec sa canne à pêche 30 mètres en amont de notre campement.

Posté par Evasury à 23:28 - Commentaires [0] - Permalien [#]

02 juillet 2008

15 juin 2008 2ème jour de randonnée

                           SNV81027    JC_en_randonn_e   SNV81032

Il fait nuit. Il est une heure et nous ne dormons pas encore. Soudain, nous entendons des voix de jeunes garçons. Pendant une heure, ils poussent des cris ridicules,  gloussent, à proximité de notre campement. En fait, ils s’approchent prudemment. Ils ne sont pas rassurés. Nous ne bougeons pas. Enfin, ils atteignent la tente et la secouent. Nous sortons brusquement mais  ils ont déjà pris leurs jambes à leur cou.

Nous les appelons pour sympathiser avec eux. Ils restent à une bonne distance et nous décidons d’aller dormir ailleurs.

Tout en pliant la tente, nous leur parlons et les jeunes adolescents finissent par surmonter leur peur et à s’approcher de nous. Trop tard, la tente est pliée et nous décidons  malgré tout de nous éloigner de la ville pour dormir en paix.

         Pliage de la tente sous la pluie     SNV81068

Après une marche d’une dizaine de kilomètres, nous faisons une halte sur une aire à l’entrée d’une ville.

Nous prenons un peu de nourriture et établissons un itinéraire pour aller jusqu’à Loches qui sera notre prochaine étape.

Sur notre trajet, à Reignac, a lieu une course de chevaux.

A Azay-sur-Indre, c’est une course cycliste. Adultes, adolescents et enfants y prennent  part  successivement.                              

SNV81095

Puis Chambourg-sur-Indre

Puis Chanceaux-près-Loches  où nous faisons une pause bien méritée.

Loches est à 6 kilomètres. Nous nous arrêtons en route pour établir notre campement près d’une rivière où nous nous laverons et ferons un peu de lessive.                        

SNV81074     SNV81075     SNV81078

A 2H45, nous repartons par une épaisse nuit noire.

A 3H30, après une  marche en direction du Sud-est, nous finissons par nous arrêter dans le parc d’une clinique où, avec l’autorisation de l’infirmière de garde, nous installons la tente et dormons pour le reste de la nuit.

Réveil à 9H00,sous la pluie.

Posté par Evasury à 00:23 - Commentaires [0] - Permalien [#]